Intervention d’urgence Vente
d'équipements

Actu

R&D - Valorisation des algues sargasses20/12/2017

 

Nos équipes travaillent actuellement sur un projet financé par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) pour l'étude de valorisation des algues sargasses pour la fabrication de plastiques biosourcés.

Les algues brunes sargasses sont en effet un véritable fléau pour la Guadeloupe et la Martinique qui subissent depuis quelques années des échouages massifs de sargasses sur leurs côtes. Celles-ci ont de nombreux effets négatifs sur la santé humaine, l’environnement et l'économie locale.

Ces algues ne sont pourtant à l'origine pas toxiques, cependant une fois échouées sur les plages, elles entrent en phase de décomposition et produisent des dégagements importants de gaz pouvant provoquer des nuisances olfactives et des troubles sanitaires.

De ce fait, l'ADEME a lancé un appel à projet qui nous a été attribué dont l'objectif est de trouver des solutions viables de valorisation de cette matière.

Traitements mobiles - Curage et déshydratation09/10/2017

Le Floch Dépollution réalise le curage de 4 lagunes de l’ancienne station d’épuration par lagunage de La Buisse.

Un volume de 5900 m3 est à extraire par drague avant leur déshydratation par une centrifugeuse type S4.

Le chantier à débuté début septembre par le faucardage et la création d’une plateforme à proximité de la lagune. Le début des travaux de curage et déshydratation ont démarrés le mi-septembre.

La fin complète du chantier est prévue pour la mi-novembre.

Atelier National GI WACAF - Pointe-Noire, Congo04/08/2017

Atelier National GI WACAF - Pointe-Noire, Congo

Dans le cadre du projet GI WACAF, un consultant de LFD fut mandaté par l'OMI pour animer conjointement avec un représentant de l'ITOPF, un atelier sur la gestion des déchets issus d'un déversement accidentel.

Cet atelier s'est déroulé à Pointe Noire, République du Congo du 27 au 29 Juin 2017.

Il comprenait une partie théorique de 2 jours permettant de présenter un plan de gestion des déchets hydrocarbures.

Le 3ème jour, un exercice pratique a permis de tester les acquis des participants qui devaient développer leur propre plan de gestion en fonction d'un scénario donné.

L'assemblée était composée de représentants du ministère des transports, de l'aviation civile et de la Marine Marchande, du ministère de l'environnement , du ministère des Hydrocarbures, de représentants du PAPN et autres services maritimes, des opérateurs pétroliers (Total, Eni, Perenco) et des associations de protection de l'environnement.

Le rapport d'activité sera prochainement publié sur le site du GI WACAF

Actualités précédentes